La Banque interaméricaine de développement (BID) apporte sa contribution à la transparence de l’aide en publiant ses données relatives aux flux de financement sur le site Web AidFlows (www.aidflows.org), plateforme commune conçue à l’origine par la Banque mondiale et l’OCDE.

AidFlows est une plateforme en ligne qui fournit des données fiables sur les flux de financement du développement à l'échelle mondiale, pays par pays. L’information est organisée selon l’origine et l’utilisation des fonds, ce qui permet aux décideurs et aux professionnels du développement de trouver plus facilement des renseignements sur les montants et les types des flux d'aide entre donateurs et bénéficiaires dans le monde entier. Les utilisateurs du site peuvent ainsi visualiser des données sur les flux sortants ou entrants classées par contributeur ou pays bénéficiaire et reposant sur des informations agrégées par la Banque mondiale, l'OCDE et les différentes banques multilatérales de développement partenaires.

L’arrivée de la Banque interaméricaine de développement (BID) sur AidFlows vient étendre son périmètre en l’enrichissant d’informations plus détaillées sur les financements à destination de l'Amérique latine et des Caraïbes, et en proposant, pour chaque pays bénéficiaire, un lien vers la plateforme de cartographie des résultats de la BID, MapAmericas (a).

Dernièrement, la Banque islamique de développement s'est également jointe au partenariat, et ses données seront bientôt disponibles sur le site AidFlows. Les nouvelles sources de données améliorent la précision et renforcent la transparence en permettant aux responsables de l'action publique et aux décideurs d'accéder à davantage d'informations et de prendre ainsi des décisions plus éclairées.

« Bien qu'il y ait déjà beaucoup d'informations disponibles, il est difficile d'obtenir une vision globale des flux d'aide par pays et par institution. Il est primordial de fournir ces données aux décideurs, et nous sommes ravis de collaborer avec la BID sur ce projet », a déclaré Joachim von Amsberg, vice-président de la Banque mondiale pour les Financements concessionnels et partenariats mondiaux. « L’initiative AidFlows constitue une étape supplémentaire dans l'engagement de la Banque mondiale en faveur de la transparence et des résultats. »

AidFlows est le fruit d'un partenariat entre l'OCDE, la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement (a), la Banque islamique de développement (a) et la Banque interaméricaine de développement (a). Sa création, inaugurée lors des Assemblées annuelles 2010 de la Banque mondiale, s’inscrit dans le cadre de son Initiative pour le libre accès aux données et vise à faciliter l'accès aux données relatives au financement du développement à l'échelle mondiale. Si AidFlows a été initialement conçue pour mettre en commun les données de la Banque mondiale et de l'OCDE, l'extension de son périmètre a été rendue possible par les initiatives pour le libre accès aux données menées par un certain nombre d'États et d'institutions publiques et privées du monde entier.

En savoir plus : www.aidflows.org

Aide/Feedback

User Voice